Notre bulletin d’information

Guide sur les villes intelligentes ouvertes v1.0

Le Guide sur les villes intelligentes ouvertes est l’aboutissement du projet de recherche concerté d’un an Les villes intelligentes ouvertes au Canada mené par Nord Ouvert et financé dans le cadre du programme GéoConnexions de Ressources naturelles Canada.

On y trouve la toute première définition d’une ville intelligente ouverte et il est destiné à servir de trousse de départ pour les différents intervenants, intervenantes, décideurs et décideuses des villes. Nous voulons qu’il devienne un document évolutif qui se nourrit des commentaires que nous allons recevoir et des connaissances que nous allons acquérir d’individus, de projets, de pratiques et de ressources qui contribuent tous et toutes au projet Les villes intelligentes ouvertes.

N’hésitez pas à nous contacter par courriel à info@opennorth.ca pour avoir plus de renseignements ou pour nous faire parvenir vos commentaires.

Pour en savoir davantage sur Les villes intelligentes ouvertes au Canada et pour mieux en comprendre les résultats, consultez la page sur les projets actuels de Nord Ouverts. Vous pouvez aussi cliquer sur les liens suivants pour avoir un accès direct à certaines de ses réalisations :

Plusieurs collaborateurs et collaboratrices ont contribué au projet Les villes intelligentes ouvertes au Canada. À cet effet, nous voudrions remercier les représentants et représentantes des villes d’Edmonton, de Guelph, de Montréal et d’Ottawa et les autorités municipales des provinces de la Colombie-Britannique et de l’Ontario pour leur temps, leur expertise, leur expérience et leurs connaissances. Par ailleurs, ce projet s’est enrichi du travail des membres de l’équipe principale d’experts, d’expertes, de chercheurs et de chercheuses du projet. Nous remercions professeure Tracey P. Lauriault (Carleton University), David Fewer, LL.M. (Clinique d’intérêt public et de politique d’Internet du Canada, ou CIPPIC) et professeur Mark Fox (University of Toronto) pour leurs conseils éclairés qui ont été utiles pour élaborer le plan de recherche et pour atteindre le résultat désiré. Enfin, nous voulons remercier Stephen Letts et Carly Livingston, étudiants aux études supérieures à la University of Carleton, pour leur aide dans la recherche et l’édition tout au long du projet.