Notre bulletin d’information

À venir

  • Les normes de données ouvertes de l’ASIM
  • Le projet Carrefour McConnell

Les villes ouvertes intelligentes au Canada

Janv. 2017 – Mars 2018
Ressources naturelles Canada (RNCan), programme GéoConnexions

Ce projet collaboratif, mené par des chercheurs de pointe, des villes intelligentes canadiennes et des provinces dotées de programmes d’ouverture du gouvernement avancés, permettra d’élaborer des politiques et des lignes directrices relatives à la gestion des données municipales. Ces ensembles d’énoncés favoriseront l’établissement de liens entre les programmes de données ouvertes et de villes intelligentes, et s’assureront que ces deux types de programmes tirent profit d’un soutien mutuel. Tout en mettant l’accent sur l’interopérabilité et la coordination intergouvernementale, ce projet encourage le développement de ressources et l’échange de connaissances. Il comprend cinq étapes clés:

  • L’analyse des lacunes des normes relatives aux données ouvertes dans les villes intelligentes. Ce rapport identifie les acteurs des villes intelligentes, définit la façon dont l’acquisition de nouvelles technologies contribue à la réalisation leurs objectifs et détermine comment les principes de transparence et d’accessibilité se traduisent en politiques et en pratiques réelles.
  • L’évaluation des villes intelligentes canadiennes. Des profils de villes détaillés ont été rédigés à la suite d’interviews réalisées auprès de dirigeants municipaux prônant la mise en œuvre de programmes de villes intelligentes dans les municipalités d’Edmonton, de Montréal, d’Ottawa et de Guelph.
  • L’examen des pratiques exemplaires internationales en matière de villes ouvertes intelligentes (Chicago, New York, Helsinki et Dublin). Les résultats de cet examen approfondi seront présentés à l’occasion d’un webinaire le 30 août prochain. Consulter le billet de blogue.
  • L’étude de cas provincial. Afin de pouvoir replacer les politiques des villes ouvertes intelligentes et les pratiques en matière de gestion de données dans leur contexte intergouvernemental canadien, Nord Ouvert réalisera des entrevues approfondies auprès des représentants de la Province de l’Ontario et de la Colombie-Britannique.
  • Les politiques et lignes directrices relatives à la gestion des données. Cette phase finale du projet résultera d’une étroite consultation avec nos partenaires à l’échelle municipale et provinciale. Les résultats en seront largement diffusés.

Nord Ouvert participe également à un projet GéoConnexions distinct, où il est question de la création d’une plateforme géospatiale de soutien à la prise de décisions (PGSPD) pour les municipalités. Cette plateforme se distingue du système de gestion des urgences (SGE) du SICS canadien par le biais d’un décloisonnement des données sur une plateforme partagée à l’échelle de la ville. L’offre d’un tel système d’aide à la décision permettra de faciliter le déroulement des activités municipales quotidiennes. Dans le cadre de ce projet, Nord Ouvert se penche sur les questions de la disponibilité des données et des exigences qui s’y rapportent, en collaboration avec les gestionnaires de données géospatiales des villes de Toronto, Vancouver et Niagara.


Harmoniser les programmes locaux de données ouvertes avec les pratiques exemplaires internationales

Janv. 2017 – En cours
Secrétariat de la Charte sur les données ouvertes

Le gouvernement du Canada a été l’un des principaux acteurs internationaux ayant dirigé, en 2015, l’élaboration de la Charte internationale sur les données ouvertes (CDO). À l’heure actuelle, plus de 50 gouvernements ont adhéré à cette charte, incluant la Ville d’Edmonton et la Province de l’Ontario. Au début de 2017, Nord Ouvert, à titre de gardien de la CDO, dirigeait une étude visant à déterminer comment les administrations locales et provinciales du Canada pourraient harmoniser leurs programmes de données ouvertes avec les principes de la CDO et son cadre d’application. Consulter le billet de blogue. Nord Ouvert a depuis été mandaté par le Secrétariat de la Charte sur les données ouvertes pour interviewer des gestionnaires municipaux, des dirigeants locaux et des représentants élus provenant de six villes canadiennes et de quatre villes du monde (dont Buenos Aires et Mexico). Ces entrevues permettront de définir quels sont les obstacles à l’adoption de la Charte, les intérêts, les plans d’avenir et les besoins en matière de soutien des administrations.


Le point sur les données ouvertes

Août 2017 - Janv. 2019
Centre de recherches pour le développement international (CRDI)

Nord Ouvert a obtenu une subvention du CRDI dans le cadre du projet Le point sur les données ouvertes : réflexion sur leur rôle en développement durable, pour analyser l’évolution du mouvement mondial en faveur de l’ouverture des données, qui mènera à la Conférence internationale sur les données ouvertes en 2018. Nord Ouvert fait partie du comité directeur du projet, lequel a pour mission de développer une méthodologie de recherche, de recruter des experts internationaux de premier plan, de planifier des interventions précises sur des sujets d’intérêts particuliers et de superviser les processus de révision et d’édition. Compte tenu de son expérience en la matière, Nord Ouvert s’est vu confier la section Villes de la publication finale, au sein de laquelle il modélisera sa méthodologie de la mobilisation des intervenants dans le cadre de la définition des problèmes et de l’élaboration de solutions en fonction des données.


Développer et soutenir des initiatives multilatérales sur la gouvernance des données

2017 - Mars 2018
Quartier des spectacles (QdS), Montréal

À la demande du Partenariat du Quartier des spectacles, qui coordonne les stratégies et les initiatives d’engagement dans le plus important quartier des arts et du divertissement de Montréal, Nord Ouvert met sur pied un groupe de travail multilatéral se penchant sur la question de la gouvernance des données partagée avec les multiples acteurs de l’industrie culturelle. Le modèle de gouvernance partagée des données qui en résultera définira les procédures de gestion du cycle de vie des données, les ontologies communes et les normes sur les données, le développement de ressources techniques, un cadre stratégique commun, ainsi que les outils et les modélisations qui démontreront la valeur ajoutée de la collaboration en ce qui concerne le partage des données (p. ex. l’étude et l’analyse de marché, le développement commercial et la visualisation des données). Ce projet compte donc sur la collaboration des principaux lieux de diffusion culturelle du secteur, des institutions de recherche et des partenaires provinciaux. Forts de l’expérience acquise lors de la mise en place du portail pluri-gouvernemental de données ouvertes de la Province du Québec, Nord Ouvert s’assure de l’entière documentation du modèle du QdS et est actuellement à la recherche de financement, de façon à pouvoir assurer la pérennité et la portée de cette initiative montréalaise.


Trousse d’outils maison de données ouvertes pour les municipalités

Avr. 2017 - Juin 2017
Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada (SCT), Équipe du gouvernement ouvert

Afin d’aider les villes canadiennes à accélérer leur cheminement vers un gouvernement ouvert, Nord Ouvert, à la demande du SCT, a développé une trousse d’outils maison de données ouvertes pour les municipalités. Cette trousse a été conçue en collaboration avec 15 villes canadiennes de tailles et de ressources diverses ayant déjà implanté des programmes d’ouverture de données à l’échelle municipale. Elle contient des lignes directrices sur la gestion de programmes, des exemples de nombreux avantages documentés, une feuille de route et des modèles de planification, des exemples de cas d’utilisation et des listes de contrôle, ainsi qu’une liste complète des ressources disponibles (c.-à-d. normes, politiques et analyse des risques). Elle a pour but de permettre aux municipalités de lancer leur propre programme d’ouverture et de se joindre à la grande communauté canadienne des données ouvertes. De plus, cette trousse propose des conseils en matière de détermination des besoins des intervenants et de définition de modes d’engagement efficaces et durables. Pensée en fonction d’un public bien précis, cette ressource fournit également aux municipalités des estimations de la main-d’œuvre requise et des coûts liés à la mise en place d’un écosystème local de données ouvertes. Nord Ouvert étudie actuellement la question de l’adaptation et du prototypage de sa trousse d’outils, de concert avec divers gouvernements provinciaux, de façon à pouvoir en créer des versions plus avancées et à les déployer dans plusieurs autres régions. Découvrez la trousse d’outils de données ouvertes pour les municipalités en cliquant ici. Vous serez dirigés vers le site du gouvernement du Canada.