Débats et rencontres de la participation citoyenne en France: des choses à se dire!

par

En mars 2019 NordOuvert a assisté aux Rencontres nationales de la participation à Grenoble, France. Pendant trois jours des décideurs, experts, militants, praticiens et citoyens ont eu l’occasion d’échanger sur les effets des outils et dispositifs participatifs envers des meilleures instances démocratiques à l’échelle territoriale municipale, métropolitaine, européenne et régionale.

Datascience, opendata for good: quelle utilisation des données dans la participation?

À titre d’intervenant, NordOuvert a fait part de ses expériences au débat inspirant intitulé « Datascience, opendata for good: quelle utilisation des données dans la participation? ». Le débat a donné lieu aux intervenant·e·s de mettre en valeur des témoignages de diverses initiatives de production, d’analyse, de visualisation des données à des fins d’information, d’engagement et de co production avec le citoyen. Cela dit, la discussion a révélé les manières dont les données peuvent être mobilisées sous formes différentes pour soutenir la participation et l’engagement des citoyens.

De sa part, NordOuvert s’est parti des démarches de données ouvertes de la Ville de Montréal pour démontrer comment l’ouverture des données pourra faire partie d’une stratégie d’implication des citoyen·ne·s dans les interventions de la collectivité. Dans un premier temps, les données ouvertes présentées dans des formats accessibles et compréhensibles à un grand public permettent aux citoyens de se rendre compte des décisions portées par leurs élus. De cette ouverture de données, les villes soient engagées à travailler en partenariat avec des acteurs locaux, pour monter des outils numériques qui répondent aux besoins de la citoyenneté. En second lieu, en rassemblant les acteurs pour mutualiser les données des différents secteurs, les données normalisées permettent ensuite de mener des projets ciblés et de faire émerger des réponses collaboratives à des défis des collectivités locales.

En fin de débat, l’audience a enrichi la discussion en partageant certaines préoccupations, notamment la situation d’accès aux données ouvertes. En réalité l’accès est souvent restreint à ceux qui détiennent des compétences techniques avancées. À cet égard, l’approche de NordOuvert est fortement axée sur l’épanouissement de la littératie de données, afin d’outiller les instances publiques de bâtir une culture d’usage de données accessible aux non-spécialistes.

Autre préoccupation de l’auditoire : en observant la hausse d’introduction des capteurs et des technologies aux environnements urbains, ainsi que la consommation d’énergétique qui implique ces technologies, le lendemain des villes intelligentes est-il en nécessairement en contradiction avec l’idée de la transition écologique? Ces constats nous avons invité à réfléchir sur les manières dont les villes et ses collaborateurs peuvent prendre en compte les coûts du cycle de vie complet des technologies de l’information. Il s’agit aussi de reconnaître que les données et les technologies ne représentent pas toujours la solution appropriée aux multiples problèmes systémiques urbains. Il faut d’abord faire recours à des données et à des technologies qui sont adaptées à ses besoins (pour plus de détails sur ce sujet, veuillez voir la publication de NordOuvert Guide des villes intelligentes ouvertes commençant à la page 19).

Pratiques et projets inspirants des collectivités françaises

Dans son ensemble, les rencontres ont permis aux participants de prendre connaissance de nombreuses initiatives menées par des collectivités françaises qui ont connu des véritables succès d’engager leur citoyenneté de prendre part à la transformation du territoire. En s’appuyant sur une forte tradition d’implication citoyenne, les collectivités à travers du pays sont en train d’expérimenter avec leur citoyenneté, pour renouveler le rôle de citoyen en tant que co producteur et co responsables de leurs milieux.

À l’occasion des visites de terrains à l’entreprise coopérative de La Péniche, NordOuvert a témoigné le travail d’un groupe de citoyens grenoblois qui a créé un outil numérique qui rend les statistiques des collectivités françaises plus compréhensibles, tout en appuyant sur les données ouvertes. Projet également inspirant s’agit du budget participatif de la Ville de Grenoble, initiative de la Ville pour inviter aux habitants, aux collectifs et aux associations de proposer des projets qui participent à la transformation de la ville.

Dans l’esprit de ces rencontres, nous comptons soutenir les échanges avec nos partenaires en France et au Canada, en vigueur d’améliorer l’état de participation citoyenne et la démocratie locale. De partager nos expériences et notre savoir-faire avec à des échelles locales, quant à l’internationale, nous souhaitons enrichir un écosystème de partage de connaissance, pour progresser les pratiques de gouvernance participatives et ouvertes pour les citoyens du Canada et du monde entier.

En dernier lieu, nous tenons à remercier les Offices jeunesse internationaux du Québec (LOGIQ) pour leur appui à la participation de NordOuvert à cet événement, ainsi que l’équipe de Décider ensemble pour exécuter l’organisation de ces échanges à la fois inspirants et enrichissants.

Notre infolettre