Infolettre d'été 2019

par

Le directeur général de Nord Ouvert, Jean-Noé Landry, a rencontré l’équipe de l’Obama Foundation et l’ancien président des États-Unis, Barack Obama lui-même, au Sommet mondial du Partenariat pour un gouvernement ouvert à Ottawa, en mai dernier.

Le mot du bienvenu du directeur général

Bonjour et bienvenu à cette nouvelle édition de notre bulletin d’information. Nous avons de grandes nouvelles pour vous !

Nord Ouvert s’engage dans une nouvelle étape de son parcours avec des sources de financement à plus long terme qui permettront de mettre en place des programmes pluriannuels au Canada et dans le monde entier. Nous continuerons d’évoluer dans le secteur de la technologie civique et dans la communauté mondiale des gouvernements ouverts, mais nous axerons maintenant nos actions dans trois grands domaines précis.

En 2016, notre équipe comptait trois personnes. Aujourd’hui, nous avons 17 employés et employées à temps plein et des partenaires qui s’engagent tous et toutes à promouvoir les valeurs fondamentales d’ouverture, de responsabilisation, de collaboration, d’inclusion et de dignité humaine.

En mars, nous avons mis à profit le financement initial reçu du Fonds d’innovation sociale de la Fondation de la famille J. W. McConnell pour créer un Laboratoire de recherche appliquée qui officialise enfin notre travail organisationnel de recherche.

En juin, nous avons lancé les nouveaux services de consultation individualisés de Nord Ouvert pour aider les collectivités à mieux comprendre où elles en sont dans leur processus vers une ville intelligente ouverte grâce à des conseils et des services d’évaluation.

Ces deux évènements marquent une ère nouvelle pour Nord Ouvert. L’une de nos priorités sera maintenant d’offrir aux collectivités du monde entier et du Canada les moyens de mieux communiquer et de mieux servir leurs citoyens et citoyennes.

Je pense que je parle au nom de toute l’équipe de Nord Ouvert quand je dis que nous sommes impatients d’entamer le travail de la prochaine année.

Jean-Noé Landry
Directeur général, Nord Ouvert
10 juillet 2019

Des nouvelles de notre organisation

Alors que notre organisation s’engage dans ses nouveaux projets, nous avons adopté trois piliers pour nous guider.

Pilier 1 : Soutien de la communauté pour la mise en œuvre d’une ville intelligente ouverte Nord Ouvert est le principal partenaire technique du Réseau de solutions pour les communautés et est responsable des services de consultation individualisés. Offert gratuitement aux collectivités de toutes tailles partout au Canada, le Service consultatif met en œuvre la définition des villes intelligentes ouvertes élaborée par Nord Ouvert en 2018 et offre des cours de base et avancés en ligne, des lignes directrices, des modèles ainsi que des conseils personnalisés de conseillers de premier plan sur les domaines des villes intelligentes ouvertes que sont les données, la gouvernance, le personnel et la participation, le matériel et les logiciels.

Pilier 2 : La recherche appliquée pour résoudre des problèmes complexes Nous comblons les fossés géographiques et culturels en mobilisant et en synthétisant les connaissances afin de créer des résultats pratiques face aux problèmes auxquels sont confrontées les institutions et les communautés en facilitant la collecte de données, en reliant les silos organisationnels, en structurant la collaboration multipartite des données, et en renforçant la capacité interne de gestion des données ; c’est ce que nous appelons la recherche appliquée. Nous mettons cette approche en œuvre par l’intermédiaire du Laboratoire de recherche appliquée, qui utilise des méthodes quantitatives et qualitatives pour développer des stratégies des données et faire progresser la gouvernance, l’interopérabilité et l’engagement fondé sur les données. Nous nous appuyons sur nos nombreux partenariats de recherche sur des questions telles que l’éthique de l’intelligence artificielle et la transformation numérique.

Pilier 3 : Mise à l’échelle locale et mondiale de solutions Nous collaborons avec des organisations internationales pour faire en sorte que notre expérience et notre expertise locales soient pertinentes pour les autres et pour apporter des connaissances à notre communauté. Notre travail international est réalisé grâce à l’appui du Laboratoire de recherche appliquée qui nous aide à adapter les programmes de renforcement des capacités destinés aux intervenants locaux et nationaux qui entreprennent des changements organisationnels. Ce faisant, nous contribuons activement aux réseaux internationaux de connaissances entre pairs.

Mises à jour sur les projets

  1. Le lancement des services de consultation individualisés de Nord Ouvert marque le début d’une nouvelle ère. Nord Ouvert s’est associé à Evergreen pour aider directement les collectivités canadiennes de toutes tailles à évaluer leurs progrès pour devenir ouvertes et intelligentes. Nous les assistons pour qu’elles puissent faire face aux difficultés relatives à la gouvernance des données, aux personnes et à la participation citoyenne et au matériel et aux logiciels. Grâce au financement du Programme de soutien aux collectivités sur les villes intelligentes d’Infrastructure Canada, nous avons donc embauché une nouvelle équipe et des conseillers et conseillères de premier plan pour aider Nord Ouvert à mettre en œuvre sa partie du programme. Cliquez ici pour en apprendre davantage.

  2. Ethelo et Nord Ouvert sont heureux d’annoncer l’acquisition, par Ethelo, du « budget citoyen », le principal outil de consultation sur le budget municipal au Canada. Lancé en 2011 par Nord Ouvert, le budget citoyen a été utilisé par plus de 100 municipalités à travers le Canada pour favoriser la participation du public aux décisions budgétaires. Cliquez ici pour en apprendre davantage. Longue vie au budget citoyen !

  3. Notre directeur général a rencontré l’ancien président des États-Unis, Barack Obama, en mai dernier dans le cadre des activités entourant le Sommet mondial du Partenariat pour un gouvernement ouvert qui se tenait à Ottawa. Lors de cette réunion, le président Obama et un petit groupe de jeunes leaders internationaux ont discuté des défis auxquels font face les groupes qui travaillent pour rendre les gouvernements plus ouverts, transparents et responsables. C’est lors de cette réunion que Jean-Noé a parlé des défis auxquels sont confrontés les organismes citoyens dans les villes intelligentes et de la nécessité de définir de nouvelles modalités de participation démocratique qui tiennent compte des inégalités inhérentes aux systèmes technologiques actuels. Cliquez ici pour en apprendre davantage sur cet évènement.

  4. Pendant toute la semaine du Sommet 2019 du Partenariat pour un gouvernement ouvert qui s’est tenu à Ottawa, nous avons entendu des conférenciers et conférencières de tous les milieux ; ministres, fonctionnaires municipaux, militants et militantes et plus encore. Nous avons été heureux de constater toute l’attention donnée aux algorithmes, à l’intelligence artificielle et à la désinformation en relation avec la participation et l’engagement démocratiques. Le Laboratoire de recherche appliquée a d’ailleurs présenté ses observations sur le sommet dans deux articles, qui peuvent être consultés ici et ici. Pour ce Sommet, Nord Ouvert était également responsable de la planification et de l’animation de l’évènement parallèle du Partenariat pour un gouvernement ouvert (PGO). Il s’agissait d’une réunion d’un jour réunissant des intervenants et intervenantes de gouvernements ouverts, provenant surtout d’administrations locales. Des représentants de villes du Nord et du Sud ainsi que des homologues de la société civile y ont assisté, et les discussions ont porté sur les approches et les outils de collaboration entre la société civile et les administrations municipales.

  5. Un projet récent avec le Bureau du Conseil privé (qui appuie le premier ministre et le Cabinet) a donné à Nord Ouvert l’occasion de créer pour les fonctionnaires du gouvernement fédéral canadien un prototype d’outil d’apprentissage en ligne sur la littéracie des données pour consultation publique. Ce projet nous a également permis d’internationaliser notre approche locale en partenariat avec le National Democratic Institute de l’Ukraine. Avant de s’appuyer sur des données pour prendre des décisions (c.-à-d. le paradigme de la « prise de décision fondée sur les données » dont on entend beaucoup parler), il faut d’abord être capable d’ouvrir, de lire, de traiter, d’analyser et de résumer ces données. Lisez l’histoire complète ici.

  6. Le 14 mai 2019, le gouvernement du Canada a annoncé que la Ville de Montréal était l’un des quatre lauréats du tout premier Défi des villes intelligentes avec le plus important financement (50 millions de dollars). Nord Ouvert contribuera au projet de Montréal dans le domaine de la gouvernance des données. Pour appuyer la mise en œuvre de la proposition gagnante, Nord Ouvert s’est associé à Dark Matter Labs, à l’initiative designx du MIT, à la Maison de l’innovation sociale (MIS), au Percolab, au Laboratoire d’innovation urbaine (LIUM) de Montréal et à d’autres, pour le projet des biens communs intelligents, appelés Smart Commons. Ce dernier est financé par le programme Des villes pour tous de la McConnell Foundation et a comme objectif de consigner les conditions favorables à l’expérimentation réglementaire. Lisez l’histoire complète ici et le premier numéro de Legitimacities, qui comprend une étude de cas sur Montréal.

  7. Le Laboratoire de recherche appliquée de Nord Ouvert travaille conjointement avec le LIUM pour rédiger l’ébauche du premier plan d’action sur les données ouvertes de la Ville de Montréal. Le plan répond à la nécessité d’instaurer une culture des données qui priorise l’ouverture, l’accessibilité et la convivialité afin de rendre les données accessibles et faciles à utiliser pour un public plus large et diversifié. Le plan vise également à refléter les réalités et les besoins du personnel des villes, de leurs équipes et de leurs services en tant qu’éditeurs et éditrices de données et utilisateurs et utilisatrices clés de données ouvertes. Lisez l’histoire complète ici.

  8. En mars 2019, Miranda Sculthorp, analyste de recherche en urbanisme du Laboratoire de recherche appliquée de Nord Ouvert, a participé aux Rencontres nationales de la participation à Grenoble, en France, pour échanger sur les outils et méthodes participatifs et en débattre avec des décideurs, experts, militants, praticiens et citoyens. Lisez l’histoire complète ici. Miranda a aussi participé au RightsCon à Tunis, en Tunisie, en juin 2019, où elle a observé et discuté des villes intelligentes, de la vie privée et de la surveillance dans le Nord et le Sud. Consultez l’histoire complète ici.

  9. Grâce au financement du Open Data for Development Network (OD4D), Nord Ouvert a aussi publié un rapport sur les données ouvertes pour le développement urbain et les villes intelligentes dans les pays du sud. Dans ces contextes, les données ouvertes permettent aux gouvernements, aux organisations non gouvernementales internationales (ONG) et aux dirigeants locaux publics et privés d’innover et de créer. Dérivé d’études de cas fondées sur des entrevues, notre rapport explore certains des liens entre les données ouvertes et le développement urbain dans un certain nombre de villes du sud. Consultez le rapport en entier ici.

Notre infolettre