Nord Ouvert souhaite la bienvenue à trois nouveaux membres du conseil d’administration

par

Nord Ouvert a le plaisir d’annoncer l’ajout de 3 nouveaux membres du conseil d’administration: Léa Berlinguet, Vanessa Henri ainsi que Chad Lubelsky en tant que nouveau président du conseil d’administration. Leur expertise dans les domaines de la confidentialité des données, de l’intelligence artificielle, de l’éthique, du leadership et des OBNL fait d’eux des atouts précieux dans notre travail. Nous avons hâte de collaborer avec eux dans la promotion de notre nouvelle vision: Pour des données et technologies au service de communautés transparentes, responsables et inclusives

Léa Berlinguet a consacré toute sa vie professionnelle à des organismes à but non lucratif. Diplômée de HEC Montréal, elle intègre le Conseil des relations internationales de Montréal pendant quatre ans. Elle a maintenant rejoint l’équipe de Montréal International, où elle œuvre pour le développement économique de la métropole. Avant de se joindre à Nord Ouvert, elle a siégé sur le conseil d’administration de la Fondation Jacques-Bouchard, un organisme caritatif œuvrant en faveur de l’accès aux soins palliatifs à domicile, de sa création il y a 12 ans à sa récente fusion avec un organisme frère. Elle aussi est membre de comités externes, entre autres le chantier AI de la grappe des Sciences de la vie de notre ville, Montréal Invivo.

À Montréal International, Léa est depuis cinq ans responsable de l’attraction d’investissements étrangers pour le secteur des Sciences de la vie et Technologies de la Santé. Dans ce secteur en pleine expansion, incluant le carrefour exaltant entre santé et intelligence artificielle, elle contribue au positionnement d’avant-garde de Montréal en représentant la ville lors de voyages de prospection et de congrès spécialisés. En accompagnant un nombre grandissant de projets dans le secteur, elle développe son intérêt pour les concepts d’éthique, d’accès aux données et la recherche de pointe dans ce champ dynamique.

Vanessa Henri se spécialise en droit de la protection des données personnelles et de la sécurité de l’information. Dans le cadre de sa pratique, elle conseille des organisations sur l’opérationnalisation de concepts connexes, tels que la protection de la vie privée et de la sécurité de l’information dès la conception ( « privacy by design » et « security by design »).

Elle possède la certification de déléguée à la protection des données et une expérience avérée de soutien aux organisations à l’égard de diverses lois en matière de protection des données, comme le Règlement général sur la protection des données (RGPD), et d’autres normes applicables aux entités dont les activités économiques dépendent grandement de l’exploitation de données tant confidentielles que personnelles. Vanessa aide les organisations, plus particulièrement celles du secteur des technologies émergentes, à gérer de manière préventive les risques juridiques relatifs aux données, afin de leur permettre d’instaurer un climat de confiance avec leurs clients et d’acquérir un avantage concurrentiel.

Elle accompagne fréquemment des organisations dans le cadre de la négociation d’ententes commerciales comportant des exigences à l’égard de la sécurité et de la protection des données, notamment dans le secteur des technologies. Elle agit également à titre d’avocate-conseil auprès de conseils d’administration sur la gestion des risques relatifs à la protection des données et à la sécurité de l’information, s’assurant que ceux-ci et leurs organisations respectent leurs obligations et évitent d’engager leur responsabilité.

Vanessa est titulaire d’une maîtrise en droit (LL.M.) en cyberespionnage de l’Université McGill et enseigne un cour sur les pratiques commerciales en matière de cybersécurité à l’Université St. Thomas, Floride, aux États-Unis, où elle est également membre du comité consultatif du programme de maîtrise en cybersécurité et en protection de la vie privée. Ses études portant sur le Dark Net ont été financées par le Barreau du Québec et publiées dans le Canadian Journal of Law and Technology.

Chad Lubelsky est directeur de programme à la Foundation McConnell, où il est responsable de l’élaboration de stratégies et de programmes pour le journalisme d’intérêt public et l’enseignement postsecondaire. Avant de se joindre à la Fondation, Chad était directeur exécutif de Santropol Rouland - un centre communautaire primé basé à Montréal, qui a élaboré des programmes de leadership et d’engagement communautaire pour la Canada Millennium Scholarship Foundation (Fondation canadienne des bourses d’études du millénaire). Il a travaillé comme éditeur pour NBC News à San Francisco, a géré le plaidoyer mondial sur les droits de l’Internet pour l’association sud-africaine Association for Progressive Communications (l’Association pour les communications progressistes), et a été administrateur fondateur de l’Awesome Foundation à Montréal. Chad a siégé à de nombreux conseils et est un bénévole actif. Il est titulaire d’un baccalauréat en communication ainsi que de deux maîtrises, l’une en communication et l’autre en leadership.

Nous tenons à exprimer notre profonde gratitude aux membres sortants du conseil d’administration pour leur dévouement et leur sagesse: le professeur Tracey Lauriault, Henri-François Gautrin ainsi que l’ancien président du conseil, Jonathan Brun, qui est avec nous depuis la fondation de Nord Ouvert.

Notre infolettre